Préparer ma commune

Les communes se préparent aux inondations via différents leviers :

  • Plan communal de sauvegarde (PCS) ;
  • Plan de continuité d'activité (PCA) ;
  • Système d’alerte local ;
  • La réserve communale de sauvegarde.

-> Lien vers le memento du maire et des élus locaux

Plan communal de sauvegarde (PCS)

Le plan communal de sauvegarde (PCS) a été institué par la loi n°2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile, dans son article 13. Il détermine, en fonction des risques connus, les mesures immédiates de sauvegarde et de protection des personnes, fixe l'organisation nécessaire à la diffusion de l'alerte et des consignes de sécurité, recense les moyens disponibles et définit la mise en œuvre des mesures d'accompagnement et de soutien de la population.
Le PCS doit être compatible avec le plan Orsec. Son élaboration est obligatoire pour les communes soumises à un PPR approuvé.

Aller plus loin : Objectifs, Que contient un PCS ?, Elaborer mon PCS

Plan de continuité d'activité (PCA)

Un PCA centralise les procédures et les actions à mener (déploiement du télétravail, déplacement de ses locaux vers un site de repli, générateur électrique de secours, etc.), en fonction des impacts qui pourraient survenir sur votre activité (ressources humaines absentes, indisponibilité des locaux, perturbation des systèmes d’informations, fournisseurs indisponibles,).

Pour être appropriée par tous et utilisée le jour J, cette démarche interne doit obtenir le soutien de la direction générale de l’entreprise. Les salariés doivent également y être associés le plus possible, à l’occasion d’actions de sensibilisation dédiées ou d’exercices pour tester l’opérationnalité du PCA.

L'EPTB Seine Grand Lac propose un accompagnement personnalisé et gratuit 
Contact : episeine@seinegrandslacs.fr

Les réserves communales de sécurité civile

L'objectif des réserves communales de sécurité civile est d'aider les équipes municipales en participant au soutien et à l'assistance des populations en cas de crise, c'est-à-dire lors de catastrophes naturelles (inondations, tempêtes, incendies de forêts...) ou d'accidents industriels (par exemple, en cas d'explosion d'une usine). Il s'agit d'effectuer les missions les plus simples pour permettre aux secouristes et aux pompiers de se consacrer aux missions complexes, dangereuses ou urgentes.

Aller plus loin : Coût, statut des réservistes, témoignages

Système d’alerte local

Pour compléter le système d'alerte national (Vigicrues), les collectivités peuvent mettre en place un système d'alerte local. Retrouver plus d'informations ici.

 

Informations de la publication

Publié le 24/05/2018

Dernière mise à jour le 16/10/2020