Retour sur le séminaire régional sur la prévention des inondations

Vendredi 23 Juillet 2021

Optimiser les ressources disponibles, maîtriser les délais : échanges de pratiques

 

Le 1er juillet 2021, s’est tenu à Tonnerre (89), la 3e édition du séminaire régional d’échanges sur la prévention des inondations, à destination des élus et techniciens de collectivités.

Organisé en collaboration avec le Syndicat Mixte du Bassin Versant de l’Armançon (SMBVA) et avec l’appui de la Ville de Tonnerre et de la Communauté de Communes Le Tonnerrois en Bourgogne, le séminaire a réuni près de 80 personnes, autour du thème de la maîtrise des coûts dans les actions de prévention des inondations.

Après un accueil café revigorant et une introduction par M. Patrice Baillet, président du SMBVA, Mme Marie Renne, directrice adjointe de la DREAL et M. Denis Thuriot, président du Conseil d’Orientation pour la Prévention des Risques Naturels Majeurs (COPRNM) et co-président de la Commission Mixte Inondation (CMI), les participants ont pu échanger le matin à l’occasion de deux conférences-débats :

  • sur les coulisses du travail en régie et la présentation du retour d’expérience du SMBVA dans le cadre des PAPI de l’Armançon et des actions de restauration des milieux aquatiques,
  • sur la collaboration comme facteur de réussite, au travers de la mise en place de structures spécialisées dans la gestion de l’eau et de la démarche PAPI. L’EPTB Seine-Grands-Lacs, l’EPAGE du bassin du Loing et M. Thuriot ont ainsi témoigné de leurs expériences en la matière.

La pause méridienne a permis aux participants de continuer les échanges, autour d’un plateau-repas et de stands tenus par les collectivités et la DREAL, présentant des maquettes de sensibilisation autour des milieux aquatiques et du risque inondation, ainsi que les outils mis à disposition des collectivités pour les appuyer dans la gestion du risque.

L’après-midi, la visite du site de restauration hydromorphologique de la confluence du Landion et de l’Armance à Davrey (Aube), réalisé et suivi par le SMBVA, a été l’occasion, pour les participants, de mieux appréhender l’intérêt de ces "solutions fondées sur la nature" pour la prévention des inondations, mais également pour les milieux aquatiques, la biodiversité et la résilience des milieux et de leurs usages en période de sécheresse.

Retrouvez les présentations des différents intervenants ainsi que le compte-rendu sur la page dédiée.