À la une, les publications du moment

3e trimestre 2021

Usage du casse-cailloux dans le massif du Jura. Conséquences sur la biodiversité et le paysage (ARB de Bourgogne Franche-Comté, 2021)

L’Agence régionale de la biodiversité Bourgogne-Franche-Comté a édité en mai 2021 un premier carnet thématique sur l’usage du casse-cailloux dans le massif du Jura et ses conséquences sur les sols, la biodiversité et le paysage. Ce document est disponible ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2e trimestre 2021

Analyse spatiale et temporelle des contaminants metalliques et organiques dans la Bienne (Dhivert et Devillers, 2020)

Résumé


"La Bienne est l’un des plus importants cours d’eau drainant la partie méridionale du massif du Jura. De nombreuses activités polluantes sont implantées dans son bassin versant qui ont profondément impacté la qualité chimique de la rivière. Cette étude a pour objectif d’analyser les contaminants métalliques et organiques présents dans différentes matrices du cours d’eau (sédiments, eau, matières en suspensions, biofilm). Elle explore les dynamiques spatiales et temporelles des pollutions en relation avec différents facteurs environnementaux et permet une évaluation des impacts écotoxicologiques".

Le document est disponible ici et sa version synthétique et vulgarisée .

 

 

 

1er trimestre 2021

Des poissons, des hommes et des rivières. Sociologie d'un problème de pollution en Franche-Comté (Simon Calla, 2020)

Résumé

"Entre 2009 et 2015, des rivières du Doubs ont été le théâtre d'épisodes de mortalité piscicole. Résumant les incertitudes et les inquiétudes à l'égard de la pérennité des pratiques de pêche et de potentiels risques sanitaires, ce phénomène a été expliqué par « la pollution des rivières ». Revenant sur les enquêtes engagées, cet ouvrage montre que la complexité du phénomène et la diversité des enjeux dépassent la capacité de résolution singulière de chaque groupe et nécessitent d'engager une activité collective mais toujours incertaine de définition du problème et de ses solutions. Par ailleurs, si ces investigations portent le risque de la dénonciation et du conflit, il apparaît que l'affirmation du caractère multifactoriel du phénomène conduit à une dilution des responsabilités. La situation reste alors en partie indéterminée et l'explication par « la pollution » devient une solution politique voire un outil diplomatique pour un problème collectif qui peine à prendre sens" (ouvrage disponible aux éditions de l'Harmattan et qui correspond à la publication de la thèse de l'auteur, disponible ici).

Informations de la publication

Publié le 17/02/2021

Dernière mise à jour le 19/07/2021